Sunflower entreprise

Avec pour objectif d'utiliser uniquement des déchets issues de la culture du tournesol, ce projet explore le potentiel de la matière organique de la plante pour créer de nouvelles applications et prototypes intégrés à des systèmes de production soutenables et innovants.

Intéressé par ce projet ?

Contact atelier LUMA

Les agro-materiaux peuvent-ils devenir une source de revenus alternative ?

Les tournesols sont cultivés pour produire de l’huile, des graines ou du biocarburant. Une fois que l’huile a été extraite, une partie du tourteau restant peut être utilisée pour l’alimentation animale, mais la plus grosse partie est brûlée. La structure mousseuse de la tige, les solides bres de l’écorce et les protéines vert sombre de la eur sont mises au rebut. Ces déchets agricoles peuvent constituer des ressources précieuses pour produire des biomatériaux innovants. 

Avec l’expertise scienti que de partenaires régionaux, ce projet utilise les déchets de tournesol pour créer de nouvelles applications et prototypes intégrés dans des systèmes de production soutenables. Dans le domaine des bioplastiques, de multiples applications deviennent possibles à partir de ce qui était jusqu’ici considéré comme des déchets : d’un minuscule boulon à un vaste panneau d’isolation, d’un matériau absorbant au boîtier d’un iPhone. 

Participants au projet

  • Thomas Vailly

    Designer

    Eindhoven, Pays-Bas

  • Antoine Rouilly

    Maître de conférences, Laboratoire de Chimie Agro-industrielle (INRA/INP-ENSIACET)

    Toulouse, France

  • Philippe Evon

    Ingénieur de recherche, Laboratoire de Chimie Agro-industrielle (INRA/INP-ENSIACET)

    Toulouse, France

  • Thierry Fourgeaut

    Domaine de L’Armelière

    Arles, France

Project perimeter