Papier électronique

Papier électronique cherche à explorer des alternatives à la mentalité du jetable qui génère chaque année plus de cinquante millions de tonnes de déchets électroniques.

Intéressé par ce projet ?

Contact atelier LUMA

Est-il possible de modifier la façon dont nous fabriquons les appareils électroniques en anticipant les problématiques liées à leur fin de vie ?

En s’intéressant à de nouvelles techniques de production de circuits électroniques associées au savoir-faire d’artisans- papetiers, nous ouvrons de nouvelles pistes d’exploration sur les questions des déchets et de la durée de vie des objets. Notre objectif est de diminuer la quantité de matériaux utilisés, de faciliter leur réutilisation ou recyclage, et de créer des objets de qualité. 

Depuis l’élément fondamental des appareils électroniques -le circuit- nous reconsidérons l’objet en partant de la surface. Le papier washi, fait-main localement, apporte un aspect qualitatif et structurel au circuit électronique qui devient exible. 

La combinaison inhabituelle de ces deux éléments a priori disparates offre des dispositifs d’éclairage translucides qui explorent la totalité du potentiel de leurs composants. Jouant sur le pliage, l’air et la lumière, l’électronique papier ouvre de riches possibilités aux utilisateurs et fabricants d’éclairages traditionnels. 

Participants au projet

  • Coralie Gourguechon

    Designer

    Marseille, France

  • Thierry Djenizian

    Chef du département « electronique flexible », Centre de Microelectronique en Provence

    Gardanne, France

  • Benoit Dudognon

    Fabricant de papier, Atelier Papetier

    Arles, France

  • Stéphanie Allard

    Façonnage papier, Atelier Papetier

    Arles, France

  • Genes Ink

    Conception et production d'encres conductrices

    Rousset, France

Project perimeter