Les bonnes pierres

À travers une collaboration innovante entre robots high-tech et tailleurs de pierre locaux, ce projet utilise un matériau multiséculaire pour créer de nouveaux récits sur l’histoire et la conservation d’un lieu et de ses artéfacts.

Intéressé par ce projet ?

Contact atelier LUMA

Que se passe-t-il lorsque le design et la technologie rencontrent le patrimoine et les artéfacts ?

Le terrain sur lequel s’élève aujourd’hui le Parc des Ateliers était autrefois occupé par une nécropole romaine. À la fin du XIXe siècle le terrain fut acheté par les chemins de fer français pour y installer des ateliers de maintenance qui fermeront un siècle plus tard. Au fil du temps, certains bâtiments subsistèrent tandis que d’autres étaient livrés à la démolition. Parmi les décombres, ignorés et inutilisés pendant des années, on a recensé sur la totalité du site 561 pierres de construction de taille et de forme variées, pesant chacune de 200 à 600 kg.

Dans le cadre de la réhabilitation du Parc des Ateliers, ces blocs de pierre devront s’adapter à leur nouvel environnement et devenir des éléments de micro-architecture tels que du mobilier urbain, une fontaine ou un abri contre le soleil parfois écrasant du Midi. Grâce au scanner 3D et à la robotique, et en collaboration avec des tailleurs de pierre, des archéologues et des historiens, le projet tisse des liens entre les nouveaux outils numériques et les activités locales.

Participants au projet

  • Thibault Brevet

    Designer

    Berlin, Allemagne

  • Brynjar Sigurdarson

    Artiste et designer, Studio Brynjar & Veronika

    Berlin, Allemagne

  • Veronika Sedlmair

    Artiste et designer, Studio Brynjar & Veronika

    Berlin, Allemagne

  • Simon Darves-Blanc

    Tailleur de pierre, DBS Pierre, Archeomed

    Arles, France

  • Marie-Pierre Rothé

    Archéologue, Musée de l'Arles antique

    Arles, France

  • Fabrice Denise

    Conservateur du patrimoine - responsable du département des publics, Musée de l'Arles antique

    Arles, France

  • Julien Boislève

    Toichographologue, INRAP

    Metz, France

  • Hélène Degand

    Chercheuse en patrimoine industriel, Université Le Havre Normandie

  • Jean-Louis Paillet

    Architecte et archéologue, CNRS/IRAA

    Aix-en-Provence, France

  • Atelier santons Arterra

    Créateur santonnier

    Marseille, France

  • François Arnoul

    Directeur, 3D Avenir

    Lisses, France

Project perimeter