Fabrique de fibres intelligentes

En s’intéressant notamment aux déchets agricoles produits par la culture du riz, largement pratiquée dans les marais camarguais, cette étude approfondie des ressources en fibres naturelles de la région a l’ambition de transformer certaines de ces matières premières en biostratifiés.

Intéressé par ce projet ?

Contact atelier LUMA

Les déchets agricoles peuvent-ils devenir les catalyseurs de nouveaux types de production ?

Grâce à une interprétation unique des fibres naturelles – en termes de pratique artistique, économique et technologique – atelier LUMA met en place une installation pilote pour la collecte, le tri et la transformation de différentes fibres naturelles provenant de sources naturelles, agricoles et domestiques locales. Chaque année, la Camargue génère 15 000 tonnes de déchets agricoles liés à la riziculture, déchets qui constituent un point de départ idéal pour nos recherches.

En utilisant la totalité du flux de déchets, la phase initiale de ce projet traite les fibres du riz pour créer des biostratifiés de haute qualité. La production locale de ces stratifiés innovants peut générer de nouvelles options pour l’industrie locale, ouvrir des partenariats avec des acteurs internationaux et jeter les bases d’une première collection de stratifiés atelier LUMA.

Participants au projet

  • Tjeerd Veenhoven

    Designer

    Groningen, Pays-Bas

  • Marc Thomas

    Directeur, BioSud

    Arles, France

  • Xavier Demassiet

    Attaché de direction, BioSud

    Arles, France

  • Erik Slor

    HuisVeendam

    Veendam, Pays-Bas

  • Koos Slor

    HuisVeendam

    Veendam, Pays-Bas

  • Tour du Valat

    Arles, France

  • Bruno Lacrotte

    Balleconcept

    Arles, France

Project perimeter