, Atelier Luma

Revue Mensuelle #5

Un pied citoyen | By Riya Patel | Disegno#19 | Juillet 2018

Dans cet article, Designo se livre à une étude de cas du quartier de Wealdstone dans la banlieue de Londres. La population est connue pour ses comportements antisociaux et délictueux liés à la drogue, touchant principalement la jeunesse, une des conséquences directes des coupes budgétaires des services jeunesse qui ont suivi la récession de 2008. Cet article illustre comment le design intervient dans des projets communautaires et apporte des solutions sociales innovantes, ici avec le Wealdstone Youth Workshop initié par le conseil municipal de la ville de Harrow et imaginé par le studio de design Silo Studio qui implique la jeunesse dans le processus de régénération de leur communauté en créant ensemble un nouvel espace public dans le coeur du quartier de Wealdstone. Article en anglais.

Une nouvelle découverte met en lumière le mystère de la construction des pyramides | Par Kevin Rawlinson | The Guardian | 6 Novembre 2018

Le secret des pyramides serait il sur le point d’être percé ? Une nouvelle découverte met en lumière le mystère de la construction des pyramides. En effet, des égyptologues sont tombés, presque par hasard, sur une rampe jusqu’alors ignorée qui aide à expliquer comment d'énormes blocs de pierres ont été transportés en place. Article en anglais.

Tomas Saraceno: "Les araignées m'ont convaincu de travailler avec elles" | Par Marie Richeux avec Tomas Saraceno | Par les temps qui courent | France Culture | 19 Octobre 2018

Pour sa carte blanche intitulée "On air" au Palais de Tokyo, jusqu'au 6 janvier 2019. L’artiste argentin Tomas Saraceno prend possession de l’ensemble des espaces d’exposition, pour la quatrième édition de la série des « cartes blanches ». Conçue comme un écosystème en mouvement, l’exposition révèle la force des entités qui peuplent l’air et la manière avec laquelle elles nous affectent : du dioxyde de carbone (CO2) à la poussière cosmique, des infrastructures et fréquences radio à de nouveaux couloirs de mobilité aériens. Ces histoires invisibles, qui composent la nature dont nous faisons partie, nous invitent à repenser poétiquement notre manière d’habiter le monde – et à réévaluer notre manière d’être humain.

Un pistolet sur la tempe|Par Nathaniel Popkin|Public Books|31 Octobre 2018

A travers l’exemple du peuple Paiter Suruí du nord-ouest du Brésil, qui a défendu sans relâche ses terres contre la déforestation puis l’extraction de diamants, l’écrivain Nathaniel Popkin aborde la question de notre détachement face aux désastres écologiques. Proche du discours de l’historienne Donna J. Haraway et des philosophes Timothy Morton et Bruno Latour, Popkin revient sur notre vision anthropocentrique du monde dont découle notre incapacité à agir. Il est temps de mettre fin à l’idée d’une séparation entre la vie humaine et d’autres formes de vie sur terre. Pour reprendre le terme de Morton, nous faisons tous partie de la même “maille”, et nous devons la penser, la conscientiser et la ressentir à l’image de la forêt de Almir Suruí. Article en anglais.

L’art se met-il au vert ? | Par Olivia Gesbert avec Bernard Stiegler et Paul Ardenne | La Grande Table Idées | France Culture | 20 Novembre 2018

La Grande Table Idéesinvite le philosophe Bernard Stiegler et l’historien de l’art Paul Ardenne à l’occasion de la sortie du nouveau livre de ce dernier intitulé Un art écologique : Création plasticienne et anthropocène. “Comment vivre dans un monde malade sans simplement y survivre et, de ce monde malade, que faire pour qu’il recouvre la santé ?” En s’interrogeant sur la place de l’artiste à l’heure de la crise écologique, l’ouvrage de Paul Ardenne propose une réflexion sur l’art de la responsabilité et de nouvelles façons de créer.




Écrit par Marie Pradayrol