, Atelier Luma

Une journée riche en découvertes à la Tour du Valat

Le 30 juin 2017, des membres d'Atelier Luma se sont rendus sur le site de l’un de ses principaux collaborateurs, la Tour du Valat - un institut local de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes. atelier Luma a sollicité l'expertise de cet institut de recherche afin d'accéder aux connaissances et matériaux nécessaires au bon déroulement de certains de ses projets, et notamment ceux qui sont liés au sel, aux roseaux, aux algues et aux déchets issus de la biomasse locale. Nous étions très enthousiastes à l’idée de visiter l’institut et de connaître plus en profondeur leur travail.

À son arrivée, l’équipe d’Atelier Luma a été accueillie par le directeur général de la Tour du Valat, Jean Jalbert, et plusieurs chercheurs de l'institut. Après un bref tour de table et une présentation de la philosophie et du travail de la Tour du Valat, nos hôtes nous ont emmenés nous balader à travers l'un des terrains de recherche voisins. Grâce à nos guides, nous avons pu appréhender l'étrangeté de ce paysage plat, riche en sel et habité par des oiseaux, des insectes, des plantes basses et d'autres espèces adaptées à ces conditions environnementales assez extrêmes. Un peu plus tard, notre promenade nous a donné la chance d'observer un net changement de paysage : un sol très différent avait soudainement fait place à des variétés de plantes complètement distinctes. Nous avons alors saisi l'unicité de l'écologie camarguaise. À la suite de son excursion, l'équipe d'Atelier Luma a partagé un déjeuner local avec l'équipe de la Tour du Valat dans la charmante et typique cantine de l'institut.

Dans l'après-midi, nous sommes allés au Domaine du Petit Saint-Jean, près d'Aigues-Mortes. Cette parcelle de terre de 100 hectares a récemment été acquise par la Tour du Valat et est gérée par Nicolas Beck. Nicolas y met en œuvre des programmes expérimentaux d'agroécologie et de permaculture façonnant en autres la production de raisin, l'élevage des moutons et la foresterie. L'équipe d’Atelier Luma a été fascinée par les caractéristiques inhabituelles de cette terre, dont sa magnifique pinède, mais aussi par la place réservée à l'expérimentation agricole dans le cadre de la conservation de la nature. Nous avons ainsi mieux compris les évolutions que connaît ce domaine, duquel les activités humaines ne sont plus exclues, bien au contraire. C'est à ce moment-là que nous avons commencé à envisager de nouvelles possibilités de coopération avec la Tour du Valat. Une partie de notre équipe va d’ailleurs prêter main forte pour les vendanges des vignes du Petit Saint-Jean. Nous sommes à présent impatients de leur retourner la faveur et d'accueillir des agriculteurs et des écologistes à la Mécanique !

 

Écrit par Elizabeth Lara