, Atelier Luma

Atelier Luma x DATABIT.ME

Dans le cadre du Festival Databit.me #7 2017, les designers d’Atelier Luma Coralie Gourguechon, du projet Papier électronique, Jesse Howard, du projet Table des matières et Thibault Brevet, expert du Kuka rencontreront les invités du festival lors d'un grand Hackathon organisé au Parc des Ateliers. Le but de cet évènement : tenter de jouer de la musique sur un synthétiseur de papier avec un bras robotisé comme ceux utilisés dans l’industrie. Nouvelles formes de Recherche & Développement dans l’unité de temps, de lieu et toujours dans la course. À partir de 17h, nos designers présenteront le résultat de leurs recherches, notamment dans la cadre de l'émission « La clique numérique » de ZINC avec Radio Grenouille… 


09 — NOV 

10h - 17h / Hackathon – Ouvert au public

17h – 19h / Présentation des résultats

Gratuit, sur inscription : info@atelier-luma.org


L'accès à la machinerie, aux matériaux et aux techniques autrefois réservés aux grandes industries (ou aux professionnels extrêmement spécialisés) est en train de se généraliser. En conséquence, les préoccupations « industrielles », telles que l'automatisation et la fabrication flexible, peuvent désormais servir de toile de fond à l'expansion et au développement de nouvelles pistes pour la pratique créative. Au sein d’Atelier Luma, nous explorerons ces nouvelles pratiques à travers deux projets introduisant respectivement l'électronique flexible imprimée et la réorientation d'un robot industriel. Avec l'utilisation de l'encre conductrice et des plates-formes de prototypage électronique open-source, les participants vont créer des instruments de musique électroniques personnalisés sur papier. Tandis que simultanément, d'autres exploreront la pratique et les possibilités de reprogrammer un bras robotique industriel pour une utilisation creative : bien que généralement considérés comme des machines « spécialisées », ces outils peuvent être approchés plus généralement comme un modèle générique libre de se déplacer dans l'espace. Grâce à la simulation numérique et à l'interaction en temps réel, les participants proposeront et programmeront de nouveaux mouvements et manipulations pour cet équipement industriel.